Chapelle Notre-Dame de Bon Secours

Kersaint

Travaux réalisés

En 2017- 2018

  • Travail autour de l'éclairage intérieur pour mise en valeur des oeuvres.
  • La toiture de l'ossuaire extérieur a été refaite.
ossuaire
Le toit de l'ossuaire en réfection
L'ossuaire et son nouveau toit
Le nouveau vitrail, au centre

  • Un nouveau vitrail a été installé dans l’abside en juin 2017, conçu par Hung Rannou, artiste peintre, et réalisé par Antoine Le Bihan, maître verrier à Quimper. Ce vitrail a été conçu pour faire une liaison entre les deux vitraux du 20 ème, et choisi pour l’harmonie de ses couleurs, sa transparence et son style contemporain.​ Le financement de ce vitrail (17600 euros) a été entièrement supporté par l’Association pour la sauvegarde des chapelles de Landunvez.
  • Installation de 2 maquettes de navires, ex-voto, rappelant la reconnaissance de marins rescapés de naufrages.
  • Le tableau de l’Assomption a trouvé sa place dans la chapelle de la Vierge (il était, avant 1998, placé au dessus du maître-autel, dans le retable. Déposé au moment des gros travaux, le tableau est resté entreposé dans la sacristie jusqu'en 2017).
Chapelle de la Vierge - Kersaint
  • Deux huiles sur toile du XIXe en très mauvais état qui étaient entreposées dans la sacristie ont été restaurées complètement ou partiellement par des bénévoles compétentes de l’association et ont pu être réinstallées dans la chapelle : 
 - La Crucifixion (tableau de Jacques Jordaens (1593 - 1678) et peint en 1620 pour l'église du béguinage d'Anvers. Après la victoire de Fleurus sur les Pays-Bas en 1794, la France applique l'abolition des ordres monastiques, et les oeuvres, dont la Crucifixion, sont confisquées et acheminées vers Paris en 1794. Les biens ne seront pas restitués, et le tableau est attribué au musée de des beaux-arts de Rennes en 1803, où il est toujours exposé) :
Une copie de cette oeuvre, effectuée entre 1803 et 1856 a été déposée dans la chapelle par des naufragés, et exposé dans la nef centrale. Entreposé dans la sacristie après les travaux de 1998/2000, le tableau a été restauré, puis réinstallé en 2018 dans la chapelle. 
La Crucifixion, entreposée dans la sacri
La Crucifixion restaurée
La restauration des toiles

Le tableau de la Crucifixion : avant, pendant et après restauration

- Le tableau de la Sainte Famille, peint en 1843, était avant les travaux de 1998/2000 exposé dans la nef de la chapelle. Entreposé dans la sacristie pendant vingt ans, il a beaucoup souffert et il a été envisagé à un moment de le détruire.
Mais la découverte d’une correspondance du recteur de Landunvez adressée en 1856 à son évêque mentionne le tableau de La Crucifixion et celui de la Sainte Famille à Nazareth comme des offrandes de naufragés (voir page "chapelle de Kersaint").
L’association a alors décidé de restaurer partiellement cet ex-voto et de le réinstaller dans la chapelle.
Le tableau de la Sainte Famille
Joseph - Sainte Famille

Le tableau de la Sainte Famille, avant et pendant sa restauration partielle

Jesus enfant - Sainte Famille
La Sainte Famille - Kersaint

Le tableau de la Sainte Famille, pendant et après sa restauration partielle : 3 fragments sauvés et réinstallés dans le chœur de la chapelle

  • La rénovation complète de la sacristie et de son mobilier
Sacristie avant travaux
Sacristie - Kersaint
Sacristie - Kersaint

Une photo à gauche de la sacristie avant rénovation, deux au centre et à droite, prises après les travaux

  • Les cloches ont été électrifiées en 2018 et égrènent les heures et l’angélus. Le financement des travaux a été assuré par la Commune et l'association avec une importante participation de la famille Viel de Kersaint
article Ouest-France cloches de Kersaint
D'autres travaux ont été encore menés à bien  : 
  • La dépose des volets de la niche de la statue de Notre-Dame du Vrai Secours
  • La reconquête du Chœur (mise en place de deux stalles, d'un porte bougie, d'une croix provenant de l'église de Landunvez, et acquisition d'un lutrin)
  • La mise en place d’une sonorisation dans la chaire  permettant de diffuser un fond musical pendant les heures d’ouverture.

En 2019 - 2020

  • La maquette de bateau du sculpteur Jean-Yves Castel de Landunvez qui a été donnée à l’Association par son fils Gérard, a été restaurée bénévolement par Jean-Claude Bertault, pour être installée dans la chapelle de la Vierge avec les deux autres ex-voto. 
Ex-voto à Kersaint
Découverte sous le maître-autel
  • Le maître-autel du choeur a été déposé le 24 octobre 2019 par l'entreprise CoReum et restauré
  • Novembre 2019 : l'estrade du choeur a été démontée par des bénévoles de l'association, avec l'aide de la Mairie ; le parquet a été nettoyé et ciré. En effet, à l'occasion de la restauration du maître-autel, le ministère de la culture (Drac de Rennes) a donné un avis favorable au devis présenté, "sous réserve que le chœur soit reconfiguré pour permettre une bonne perception de l'autel majeur de la chapelle", comme cela avait déjà été préconisé en 2013. Par ailleurs, la déléguée à la commission diocésaine d'art sacré de Quimper a demandé au curé de la paroisse de "dégager complètement le maître-autel et de le restituer dans son état d'origine tant par respect pour son historique que par respect pour le symbole religieux qu'il incarne". La dépose totale de l'estrade a été décidée par le propriétaire et l'affectataire, et annoncée lors de l'AG 2019.
  • Restauration du maître-autel : 
Le maître-autel de la chapelle, daté de la première moitié du XIXe siècle, est inscrit aux monuments historiques depuis le 21 janvier 1992.
Sa restauration a été décidée après délibération du conseil municipal de Landunvez le 5 février 2019.
Le devis de restauration, établi par la société CoReum, a été approuvé le 4 mars 2019 par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Rennes qui demande de prendre toute disposition pour permettre la bonne perception de l’autel majeur de la chapelle après sa restauration.
Le coût de la restauration du maître-autel s’élève à 6365 euros HT.
Cette restauration a été réalisée avec les participations de l’État, Ministère de la Culture - Direction régionale des affaires culturelles (subvention de 1591 euros), du Conseil régional de Bretagne (subvention de 636,50 euros), du Conseil Départemental du Finistère (3182€), de la commune de Landunvez, et de l’Association pour la Sauvegarde des Chapelles de Landunvez. 
Cette opération a été conduite par la Commune de Landunvez, la Paroisse de Saint-Mathieu en Pays d’Iroise et l’Association pour la sauvegarde des chapelles de Landunvez.
  • Le 2 décembre, le maître-autel restauré a été remis en place, un éclairage avec deux spots a été installé pour le mettre en valeur. A l'occasion de ses travaux, l'entreprise CoReum a restauré les deux blasons situés dans le choeur.​
repose du maître-autel
peinture des blasons
Le maître-autel restauré
  • Le 22 mai 2020, le tableau de l'Assomption a été déposé, puis pris en charge par Gwenola Corbin, restauratrice. L'oeuvre est conservée dans son atelier jusqu'à la mi-septembre, date à laquelle elle sera transférée dans les ateliers de CoReum pour préparer sa réinstallation dans le retable.​
 
L'Assomption, à restaurer
Dépose du tableau
Tableau Assomption restauré

Le tableau de l'assomption : avant restauration ; lors de sa dépose, et une fois restauré

  • Le retable a été déposé le 12 juin 2020 par l'entreprise CoReum. Les travaux de restauration / reconfiguration ont commencé mi-septembre (le retable, situé initialement au dessus du maître-autel, a été déplacé en 2014 vers la nef de la vierge, et placé au dessus de l’autel des chanoines). Les subventions pour la restauration du retable et de son tableau (l'Assomption) ont été attribuée par la Drac (5570€), le Conseil Départemental (11142€), et la Région Bretagne (1114,15€).
Dépose du retable
Coreum 1
  • Le 18 décembre 2020, après sa restauration par l'entreprise CoReum, le retable a pu reprendre sa place au-dessus de l'autel de la Vierge. Le tableau de l'Assomption restauré y a été intégré.
Retable et tableau restaurés
Retable et tableau restaurés
  • La présence de l'échafaudage pour la réinstallation du retable a été mise à profit pour la re-coloration de l'engoulant situé au-dessus du retable.
IMG_8038.JPG

En 2021

  • Mars : éclairage du clocher qui sera désormais illuminé tous les jours entre le coucher du soleil et 23h00 (voir minuit en juin). Financement : Commune de Landunvez
IMG_8452 (1)photo amaury.JPG
P3260300 bulletin.JPG

Le rendez-vous du clocher avec la lune...

  • Mars : installation de nouveaux spots à découpe à l’intérieur de la chapelle pour mettre en valeur le tableau de l’Assomption qui vient d’être restauré, ainsi que la statue de Notre-Dame de Bon Secours toute proche.
2021-03-22 éclairage tableau IMG_8413 (1
  • Juillet : la statue du XVIIe siècle "Sainte Femme", inscrite aux Monuments Historique, était abimée. Elle a été déposée pour être restaurée par l'atelier CoReum, après délibération du conseil municipal, en décembre 2020. Elle a retrouvé sa place dans la chapelle de la Vierge le premier juillet.

 

La Sainte Femme, détériorations

Avant restauration

Réinstallation Sainte Femme

Réinstallation par l'atelier CoReum

Sainte Femme restaurée

La Sainte Femme restaurée