top of page
Rechercher
  • florenceledreff

Bonne année 2023 à tous !

Dernière mise à jour : 27 janv. 2023


INFO PAROISSE


Lors de la réunion du dernier conseil d’administration de l’ASCL, il a été rappelé, par un membre de l’équipe pastorale de la Paroisse, les conditions actuelles pour célébrer le sacrement du baptême dans la Chapelle de Kersaint.

Les rassemblements à Kersaint de la communauté chrétienne du Chenal du Four, à l’occasion des Pardons de l’Ascension et de l’Assomption de Marie, justifient la célébration de baptêmes à Notre-Dame de Bon Secours (hors Eucharistie).

Les modalités de ces célébrations sont définies par la Paroisse Saint-Mathieu au Pays d’Iroise.




Arrivée d’une nouvelle statue à la chapelle de Kersaint !


Le docteur Ronan Taburet a fait don à la Paroisse d’une très ancienne statue de la vierge à l’enfant en granit de Kersanton pour qu’elle soit installée dans la Chapelle de Kersaint. Le Père Le Sonn a donné son accord pour qu’elle soit présentée dans le chœur.











Où est passé la goélette « Joséphine-Henriette » ?


De nombreux témoins oculaires nous affirmaient qu'était autrefois suspendu dans la chapelle Saint-Gonvel un ex-voto en forme de maquette de bateau à voile. Malheureusement, nous avions peu d’informations sur cette maquette, et puis, la veille de Noël, nous avons reçu un beau cadeau que nous souhaitons aujourd’hui partager avec vous : Mr Benoît Ménez, dont la famille est originaire d'Argenton, nous a écrit l'histoire de cette maquette :


"À la fin du 19ème siècle, la chapelle possédait plusieurs exvotos dont une splendide maquette du trois-mâts goélette la “Joséphine-Henriette”. Ce navire qui provenait d’Amérique centrale fit naufrage la nuit de noël 1892 à la pointe Sud-Est de l’île de Sein. Alors monté par 10 hommes d’équipage dont Jean Coatanéa d’Argenton, le voilier d’un peu plus de 45 mètres de long se rendait au Havre chargé de bois de campêche. Le 25 décembre vers cinq heures du matin, en pleine tempête, la “Joséphine-Henriette” s’échoua entre Kerlaourou et les Roches du Chat (Men A C’haz). L’équipage avait trempé un prélart dans du pétrole et l’agitait sur le pont comme une torche en priant Dieu d’être secouru." Le comité de sauvetage de l'ile de Sein, malgré la tempête et la mer fort agitée, réussit à sauver l'équipage. Mr Ménez nous a précisé que "ce naufrage fut rapporté par Charles Le Goffic dans son ouvrage “Quatre jours à l’île de Sein” (1896, La Revue bleue)", puis voici ce qu'ajoute Mr Ménez : "De retour à Argenton, Jean Coatanéa (33 ans, né en 1859), réalisera un ex-voto en action de grâce à Saint-Gonvel sous la forme d’une maquette représentant son navire naufragé : la “Joséphine-Henriette”. Après avoir certainement remercié chaleureusement les marins de l’île de Sein, il n’aura pas manqué de rendre grâce à Dieu d’avoir sauvé tout l’équipage. Malheureusement, cet ex-voto disparaitra sans laisser la moindre trace."


Nous n'avons jusqu'à présent retrouvé aucune trace de la « Joséphine-Henriette », mais l'été dernier un généreux donateur a offert à la chapelle un nouvel ex-voto que vous avez sans doute pu voir suspendu devant le pignon ouest : la maquette d'un thonier Dundee-Tapecul "Kers-Atao", qui a terminé sa vie dans le port d'Argenton.


Vous pourrez retrouver l’intégralité de l’article de Mr Benoît Ménez (dont est extraite la photo ci-dessus) sur notre site à la page :





Reçus fiscaux


Suite à une réorganisation au sein du conseil d’administration de l’ASCL, les reçus fiscaux de vos cotisations et dons vous seront désormais établis puis adressés dès encaissement par Jérôme Doreau, trésorier.

399 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page